La France est à l’honneur lors de la prochaine soirée thématique de la Maison de l’Europe. Organisée par les douze services civiques de la MEBA, cet événement mettra la culture française au centre de la scène. Vous pourrez enfin comprendre des traditions françaises incompréhensibles pour la plupart des gens avec une pointe d’humour.

Vous pourrez mieux connaître les deux volontaires avec qui nous avons discuté :

Peux-tu te présenter ?

Anne-Frantz : Je m’apelle Anne-Frantz et j’ai 23 ans. Je suis née à Montfermeil une ville en banlieue parisienne. Après un échange international en Asie, j’ai fini mon Master en Études européennes à Paris l’année dernière.

Marine : Je m’appelle Marine, j’ai 25 ans et je viens de Clermont Ferrand en Auvergne, cette petite région perdue en pleine nature au centre de la France. Avant d’arriver à la MEBA, j’ai fait des études d’italien et de culture. J’ai commencé par une licence en civilisation et littérature italienne avant d’enchaîner sur un master conduite de projets culturels.

Tessa : Je m’appelle Tessa, j’ai 23 ans. Après un Bac ES j’ai obtenu une Licence et un Master de sociologie à l’université de Bordeaux. Je suis née à Toul, une ville proche de Nancy, dans le nord-est de la France. J’ai déménagé dans le Lot-et-Garonne à l’âge de 6 ans, il y a plus de 5 ans je suis allé vivre à Bordeaux pour mes études.

Soirée européenne dédiée à la France

Peux-tu décrire la région où tu es née ?

Anne-Frantz : La région Ile-de-France c’est “tout”: la ville et la campagne, le RER et le metro, des endroits très connectés et des zones où il faut attendre un car 1h30, des zones pavillonnaires, des barres d’immeubles, des résidences qui poussent un peu partout. Il n’y a pas un type de population mais “des populations”. Il y a une vraie vie nocture et culturelle. Musées, festivals, salles de spectacles, théâtres, peu importe ce que vous voulez faire vous trouverez de quoi vous occuper!

Marine : Je suis née à Clermont Ferrand, dans le département du Puy de Dôme en Auvergne. C’est une région avec un patrimoine naturel exceptionnel. Elle renferme une chaîne de volcans qui ont été classés au patrimoine Unesco en juillet 2018 faisant de la chaine des volcans d’auvergne et de la faille de Limagne les premiers sites naturels inscrits un patrimoine mondial en France. Ma région est aussi connue pour ses nombreux fromages comme le fameux Saint Nectaire que vous aurez l’occasion de déguster ce soir. On ne peut pas mentionner Clermont Ferrand sans mentionner sa cathédrale à la couleur particulière : le noir. En effet cette dernière a été construite avec une pierre appelé la pierre de Volvic qui est une roche volcanique.

Tessa : Je n’ai pas beaucoup de souvenir de la région où je suis née car je l’ai quittée jeune. Je me souviens de la place Stalingrad de Nancy et du parc avec des animaux. De la neige aussi, j’adore la neige et ça me manque. Et je me souviens qu’une fois pour le 14 juillet on avait encore le chauffage car il faisait très froid, le chauffage, en juillet !

L’idée de cette soirée est de faire connaitre la France sous un aspect que peu de gens connaissent. Penses-tu que les gens ont des idées préconçues sur la France ?

Anne-Frantz : Bien sûr, il y a des idées reçues sur la culture française. Ceci étant dit il faut préciser que les français croient aussi quelques clichés sur d’autres cultures. Je vais juste préciser que la France c’est plus que le vin, les fromages et la baguette. On peut être souriants, on peut parler d’autres langues et il ne faut pas oublier la culture caraïbenne française !

Marine : Je pense que comme pour tous les pays il existe des stéréotypes à propos de la France. J’en est rencontré de nombreux lors de mes voyages en Italie. Certains sont vrais comme notre amour pour la nourriture et notre fierté pour nos diverses spécialités. Certains sont à nuancer comme l’image du français en béret et marinière. Aujourd’hui seule la génération de grands parents porte des bérets, mon grand père en avait toute une collection mais mon frère n’en possède aucun par exemple.

Tessa : Je pense que les gens ont des idées préconçues sur de nombreux pays. Il ne faut pas réduire un pays à des clichés, même si certains sont vrais. Le mieux pour découvrir un pays c’est de voyager et de parler avec ses habitants. La culture française ce n’est pas que boire du vin en terrasse avec un béret sur la tête. Et heureusement.

Quel est le programme de la soirée ? A quoi peuvent s’attendre les visiteurs ?

Anne-Frantz : Oui oui oui il y aura de la nourriture et des anecdotes intéressantes sur la France et les français !

Marine : Nous avons prévus une présentation sur le ton de l’humour pour expliquer quelques particularités de la culture française. Des habitudes ou des anecdotes qui nous paraissent des plus naturelles mais que le reste du monde ne comprends pas vraiment. Bien sur comme à chaque soirée à la MEBA cette présentation sera suivi par la dégustation des quelques une de nos spécialités culinaires et par une playlist 100% française.

Tessa : Nous avons essayé de rendre cette soirée aussi drôle et instructive que possible. Le but est de passé un bon moment. Bien sûr ça passe aussi par un bon verre de vin et de la bonne nourriture après la petite présentation. Nous voulons simplement partager les choses que nous aimons en France.

Quels produits français nous seront proposés ?

Anne-Frantz : Je rapporterai du punch coco de Guadeloupe fait par ma mère, et de la brandade de morue qui est un plat typique aux Antilles.

Marine : Certains d’entre nous ont ramené des produits de leur région d’origine : vous aurez l’occasion de gouter aux fromages auvergnats, aux crêpes bretonnes ou encore à la fameuse quiche lorraine. Le tout accompagné d’échantillons de nos meilleurs vins.

Tessa: Bien sûr il y aura du vin, du pain et du fromage ! Mais il y aura aussi des spécialités de différentes régions de France car nous avons la chance d’avoir des services civiques qui viennent de partout en France. On vous promets d’éviter les escargots ou cuisse de grenouilles !

Cette soirée se tiendra le 17 janvier à 19h à la Maison de l’Europe Bordeaux Aquitaine. L’entrée est libre et tout le monde est cordialement invité !

Text: Carla Sofia Maia

Traduction: Victoire Bourhis