Nos volontaires – saison 4

 

Pour la quatrième année consécutive la Commission européenne via son agence Erasmus+ Jeunesse et Sport et les services de la Préfecture nous ont fait confiance pour poursuivre notre dispositif des « ambassadeurs des valeurs européennes ». Particularité cette année, ils seront en lien avec le CoReMob (Comité Régional de la Mobilité) aussi des « ambassadeurs de la mobilité » et se déploieront non seulement dans toute la Gironde, mais aussi en Nouvelle Aquitaine. Nous aurons aussi le plaisir d’accueillir de nouvelles nationalités comme la Finlande et la Grèce. Nous continuerons notre ouverture sur des pays tiers comme la Géorgie et la Serbie. Ils seront une nouvelle fois accompagné par des Services Civiques français. Toutes et tous seront mobilisés dès la rentrée pour faire entrer l’Europe dans les classes, les associations, les centres de loisirs et les médias. Souhaitons une belle réussite à cette nouvelle saison des ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité !

 

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Salut ! Moi c’est Victoire, j’ai 25 ans et je viens de la banlieue ouest de Paris. J’ai fait des études de communication interculturelle et de traduction à l’ISIT, une grande école à Paris. Malheureusement je n’ai pas validé mon master et j’ai donc décidé de passer une année en tant que Service Civique pour faire LE point sur ce que je voulais vraiment dans ma vie professionnelle avant de me réorienter vers des études de relations internationales.
Pourquoi un Service Civique ?
C’est un projet que j’avais en tête depuis très longtemps car il me permettrait de mettre les compétences que j’ai acquises au service des autres tout en acquérant de nouveaux savoirs.
Pourquoi à la MEBA ?
J’ai toujours été attirée par l’international, j’ai choisi des études qui m’ont amenée à faire des stages à l’étranger et un semestre Erasmus à Nottingham, en Angleterre. J’ai de plus toujours une relation particulière avec l’Europe car je suis souvent allé en vacances dans des capitales européennes et j’ai très tôt aimé apprendre l’histoire de l’Union européenne. J’aime également énormément apprendre des langues et j’en parle déjà plusieurs officielles de l’Union européenne.
Marie E
Je m’appelle Marie, et j’ai 21ans. J’habite Bordeaux depuis toujours. J’ai suivi des études littéraires et artistiques au Lycée Montesquieu, puis dans la continuité de ces études, je suis partie à la Faculté Bordeaux-Montaigne/Montesquieu, pour y suivre des cours d’Histoire de l’Art et Archéologie.
Si cette année j’ai choisi de faire un Service Civique à la Maison de L’Europe Bordeaux-Aquitaine, c’est avant tout pour découvrir d’autres cultures, d’autres traditions, et d’autres langues.

Mais cela me permet aussi, de prendre du temps pour choisir les meilleures options, pour mon avenir. (À savoir continuer les études ou bien commencer à travailler).
Chaque jour, ici, à la MEBA, me permet d’acquérir de nouvelles expériences, dans des domaines variés, allant de l’éducation non-formelle à la formation en radio, en passant par l’organisation d’événement comme La Fête de L’Europe (9 Mai).

C’est cette diversité qui me passionne.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

J’ai toujours trouvé beaucoup d’intérêt dans les cultures différentes de la mienne, apprendre à connaître de nouvelles traditions, langues, coutumes. J’ai eu la chance d’avoir plusieurs correspondants dans différents pays, à travers eux je pouvais voyager et apprendre. Après mon Master de Sociologie en problèmes sociaux et politiques urbaines je souhaitais pouvoir acquérir de nouvelles compétences ainsi que de l’expérience, mais aussi prendre du temps pour apprendre, pour donner aux autres et partager. C’est pour cela que j’ai décidé de devenir volontaire en service civique. Lorsque que j’ai vu le projet des ambassadeurs des valeurs européennes je me suis immédiatement dit que c’était fait pour moi. Aujourd’hui je suis très fière et heureuse d’avoir la chance de créer des amitiés internationales et pouvoir partager autour de moi les bienfaits de l’Europe.
Je suis sûre que cette expérience en service civique m’apportera beaucoup tant au niveau professionnel que personnel.
Tessa, 23 ans, France, Diplômée en Sciences Humaines et Sociales.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Salut! Je m’appelle Carla, j’ai 27 ans et je suis née à Vila do Conde, une petite ville au nord du Portugal. Ayant grandi dans un petit village, depuis toute petite je rêve de découvrir le monde et de connaître d’autres personnes et d’autres cultures. A 18 ans je suis partie à Coimbra pour étudier le journalisme et la communication. Au cours de mes études j’ai eu l’occasion de rencontrer des personnes du monde entier et cela a renforcé ma volonté d’acquérir de l’expérience à l’étranger.
En 2017 j’ai entendu parler du Service Volontaire Européen et j’ai tout de suite su que c’était ce qu’il me fallait dans la vie. Une expérience à l’étranger et l’opportunité d’apprendre une nouvelle langue c’était exactement ce que je voulais. Aujourd’hui je peux dire que je suis très heureuse d’avoir été acceptée pour ce projet qui promeut les valeurs européennes. Je peux dire que la Maison de l’Europe est ma maison.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Moi c’est Zoé, 20 ans, originaire de Tours j’ai fait une licence d’histoire à Nantes. Lors de ma dernière année j’ai eu l’occasion de partir un semestre en Finlande. Lors de ces six mois au coeur d’une culture complètement différente j’ai été entourée de jeunes étudiants venant de tous horizons. Cette expérience nouvelle et enrichissante m’a permis de faire des rencontres inoubliables et de me lier avec des personnes extraordinaires que je n’aurais jamais connu autrement. C’est pourquoi, au sortir de ma Licence, alors que la direction à suivre me semblait floue, l’offre de service civique de la MEBA m’a tout de suite attirée. Je n’ai pas pu résister à l’envie de faire de nouvelles rencontres et de me confronter à des cultures différentes. De plus, être ambassadrice des valeurs européennes s’inscrit dans la suite logique du parcours Europe de ma licence.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Je m’apelle Marianne et l’année dernière j’ai terminé mes études au lycée bilingue slovaque-anglais. Après, j’ai décidé prendre une année sabbatique en France pour améliorer mon français. J’ai déjà des expériences avec beaucoup de type de volontariat du bénévolat aux festivals de musique. Service volontaire européenne à la Maison de l’Europe m’a donné l’opportunité de gagner nouvelles expériences et essayer les choses desquelles je n’ai jamais pensé. Ma passion est voyager et connaître les cultures différentes. Je crois que c’est la meilleure façon de garder l’esprit ouvert. Bordeaux avec sa multiculturalité est la ville parfaite pour connaître des gens d’origines différents. J’espère que à la fin de cette année, je pourrais dire que ça n’aurait pas pu être mieux.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Guten Tag! Je m’appelle Kim et j’ai 19 ans. Mon pays d’origine est lˋAllemagne. L’année dernière j’ai fini mon bac et j’étais Au Pair in Pamplona, en Espagne pour un an. Il y a plusieurs raisons pourquoi j‘ai voulu devenir une ambassadrice des valeurs européennes. Premièrement, avant je vais commencer mes études à l‘université pour être professeur de lˋanglais et de lˋhistoire, je voudrais faire quelque chose utile et productive. Par ailleurs, la promotion de la solidarité européenne et en général, les valeurs européennes me semble très intéressants. En plus, je toujours rêvais de parler plus de 5 langues et ici, je la possibilité dˋaméliorer mon français.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Bonjour, Je m’appelle Petra. Je viens d’Helsinki en Finlande. J’ai 19 ans. L’année dernière j’ai terminé le lycée en Finlande.
Cette année, je fais une année de césure pour réfléchir à mon avenir, à ce que je vais étudier et à ce que je vais faire comme métier.
J’aime voyager, donc je suis venue en France pour découvrir de nouvelles cultures et apprendre de nouvelles langues et surtout le français. J’ai candidaté à ce projet parce que je suis intéressée par des études Européennes.
Durant cette année, j’aimerais voyager, aller à Paris et au château de Versailles. Je voudrais manger de la bonne nourriture, par exemple des canelés et boire du vin. Je suis contente parce que ici il fait plus chaud qu’en Finlande.
Mais surtout, j’aimerais que cette année m’aide à être plus indépendante et autonome.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Salut. Je m’appelle Jorge. Je suis espagnol et j’ai 24 ans. Je suis diplômé en marketing et passionné de cinéma en général. Je suis actuellement en train de faire un service civique à la Maison de l’Europe. L’année dernière, j’ai fait un service volontaire européen ici et j’ai beaucoup aimé. Ils m’ont si bien traité que j’ai eu envie de répéter cette expérience! Après un an et demi à Bordeaux (et avec la carte de sécurité sociale presque entre mes mains), je peux dire que je suis déjà un gentleman français! J’aime beaucoup travailler dans les écoles et les collèges car cela vous donne une autre perspective de la vie et j’ai remarqué les différentes façons d’apprendre qui existent. J’aime aussi jouer à des jeux sur l’Europe avec les plus petits et leur montrer les valeurs de soutien entre différents pays. Si je devais retenir quelque chose dans ce projet, ce serait la grande diversité de pays et de cultures qui existe et la manière dont les gens transmettent leurs valeurs à travers leurs expériences. Les pays d’Europe ont beaucoup plus de points communs que nous le pensons.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Bonjour je m’appelle Milan. J’ai 23 ans et je suis français. Diplômé avec un Master en Histoire – Relations Internationales, on me dit que je viens de Bretagne du fait que je suis de la Baule Escoublac (Loire Atlantique), mais même si je les aime bien les Bretons, je me revendique Ligérien (des Pays de la Loire). Oui c’est une guerre de clochers millénaire mais c’est toujours de bonne guerre (la preuve je suis pour le FC Lorient au football). Mon temps libre est pas mal rempli : lecture, goût immodéré pour les films et les séries (je suis capable d’être casanier et de rester des heures devant mon ordi ou la télévision ^^ même si j’aime aussi sortir avec mes amis), je suis aussi sportif. Basketball (joueur et arbitre), baseball, football américain, mon attrait pour les Etats Unis ne se résume pas à ma velléité contre Donald Trump ^^. Fan de Boston pour le basket, Chicago pour le baseball et Cleveland pour le football américain, mon large panel de sport me permet de m’évader aux Etats-Unis sans trop dépenser d’argent. Mais il n’y a pas que le sport, la lecture ou les films et séries dans ma vie, il y a aussi ma passion pour l’Histoire.
Mais la question que vous vous posez est pourquoi avoir choisi la Maison de l’Europe de Bordeaux pour mon service civique ? Parce que le projet de promotion des valeurs européennes auprès des enfants mais aussi dans les médias entre pleinement dans mon profond soutien à la cause européenne, ce service civique me permet aussi de rencontrer différentes personnes aux cultures plurielles, aux langages diverses, rencontres qui m’enrichissent personnellement comme professionnellement. Mais ce service civique est aussi une prolongation logique de mes études car l’Europe est au cœur de l’Histoire et des Relations Internationales de la France.
Voilà ce que je pouvais dire sur moi brièvement. A bientôt.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Je suis María Rodrigo, j’ai 22 ans, je suis espagnole et je viens de Zaragoza. Je suis Traductrice et interpreteure d’anglais, de français et d’espagnol. Je décidais venir à la Maison de l’Europe parce que je pense qu’il est une bonne opportunité pour apprendre à travailler dans un environnement interculturel qui nous donne la possibilité d’être submergés dans la culture française et aussi qui pense à l’Europe et tous les valeurs qui tous les européens avons. Donc je crois que ce project nous permettre de creer et renforcer le sentiment européen

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Salut tuturor! Je m’appelle Ioana et je viens de Roumanie. Après les années passées sur les bancs de la fac, entourée de livres et de textes à traduire, j’avais envie de déguerpir. J’ai décidé de venir ici pour m’immerger dans une culture tout à fait différente de la mienne et pour essayer de casser les idées reçues sur les autres cultures européennes. Avec les autres volontaires et aidé toujours par les services civique, nous travaillons sur des projets ambitieux et surtout sur nous-même:

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Je m’appelle Vana, j’ai trente ans, et je viens de Grèce, d’Ioannina. J’ai fini mes études en relations internationales et j’ai décidé d’étudier en plus pour devenir professeure pour l’école maternelle.
J’ai décidé de venir à la MEBA faire ce programme parce que j’aime beaucoup les enfants et travailler avec eux et leur transmettre des choses
Je trouve que le programme ainsi que Bordeaux sont magnifiques et je suis très contente pour cette opportunité.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Un peu de bourbonnais, un peu d’Italie, mélangez ces deux cultures et me voici, Manon, 23 ans, Française et diplômée en accompagnement culturel et touristique des territoires. Rêveuse et engagée, je souhaite explorer le monde et en découvrir toutes ces facettes.
Cette année à la Maison de l’Europe c’est pour moi l’opportunité de m’enrichir professionnellement et personnellement. C’est également l’occasion de rencontrer de jeunes européens, de découvrir de nouvelles cultures et de partager, à travers nos interventions, toutes les belles valeurs de l’Europe.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Moi c’est Marine, 24 ans, auvergnate avant d’être bourbonnaise, le puy de dôme reste mon point de repère malgré une enfance passée dans la terre des Bourbon. Serpentarde assumée j’attends que le Docteur et son Tardis viennent se poser dans mon jardin. Et oui je n’ai pas la tête dans les nuages mais plutôt dans les livres. Bibliovore depuis mon plus jeune âge, c’est ce goût pour la lecture qui m’a rendu curieuse de découvrir de nouvelles cultures. Egalement passionnée par l’Italie c’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers des études en civilisation italienne. Par la suite mes rêves de voyage m’ont conduite vers des études de tourisme puis vers un Master en conduite de projets culturels à Clermont-Ferrand. Aujourd’hui être volontaire en service civique à la MEBA c’est pour moi l’occasion de voyager et de découvrir de nouvelles cultures au sein d’un même lieu. Prendre part à un projet interculturel d’une telle ampleur est pour moi l’occasion de gagner en expérience, de confronter ce que j’ai appris tout au long de mes études à un projet réel. Être ambassadrice des valeurs européennes me tient à coeur car je trouve qu’il est important d’ouvrir les nouvelles générations au melting-pot culturel qu’est l’Europe.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Des rencontres, un mélange culturel, la pratique d’autres langues et la possibilité de rendre l’Union Européenne plus concrète sont les raisons qui m’ont encouragée à prendre part à ce projet. Après un échange international en Asie, j’ai fini mon Master en Études européennes à Paris. Plus que des paroles, j’avais besoin d’agir pour rendre l’Union Européenne plus réelle à l’échelle locale.
Avec les autres ambassadeurs et la MEBA, nous intervenons de diverses manières (émissions de radio, organisation de conférences et consultations citoyennes, présentations, animations, etc…) auprès de différents publics (adultes, étudiants, enfants, pro-européens ou sceptiques…) avec une ligne directrice : faire découvrir et échanger.
D’autre part, je ne me voyais pas commencer un premier emploi sans une expérience internationale supplémentaire. Ici, j’ai l’occasion d’en avoir une sans même quitter la France. Je ne sais pas encore si je vais commencer un doctorat une fois le service civique terminé. Quoi qu’il en soit, j’aurai de nouveaux acquis et projets que je pourrai valoriser dans la suite de mon parcours.
En somme, les « ambassadeurs des valeurs européennes », c’est des défis, des rencontres et du fun !. Anna-Frantz.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Voyant l’état actuel de l’Europe, le peu de solidarité, la discrimination, les inégalités, les préjugés constants sur les différentes cultures ou différents pays, la bêtise humaine tout simplement… C’était essentiel pour moi de remédier à tout ça en faisant un service civique à la Maison de l’Europe qui a pour projet de défendre les valeurs européennes, afin que les jeunes générations retrouvent la paix, la solidarité, la tolérance et l’égalité ! A la suite de ce service civique je voudrais continuer ce projet en faisant de l’humanitaire auprès des enfants dans plusieurs pays du monde pour contribuer à l’amélioration de leurs conditions de vie, de leur accès à l’éducation et ainsi leur donner de meilleures perspectives d’avenir. Caroline.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Après avoir terminé mes études en Relations Internationales à l’université Libre de Tbilissi, en Géorgie, j’ai décidé de partir en France pour faire mon master en Sciences Politiques. C’est grâce à cette décision que je suis venue à Bordeaux pour poursuivre mes études de Master 1 en Politique Comparée à l’Université de Bordeaux. J’ai choisi d’effectuer un service civique auprès de la MEBA principalement pour deux raisons. Premièrement, j’avais envie de faire une année de volontariat. Avant de venir en France, j’ai travaillé pour l’organisation internationale AIESEC en Géorgie, j’ai aussi été volontaire pour AIESEC BULGARIE. Ces expériences internationales, m’ont aidé à me rendre compte combien il est utile de faire partie de l’équipe internationale pour se développer personnellement et professionnellement. Par ailleurs, alors que la Géorgie souhaite approfondir la coopération avec l’Union Européenne et poursuivre les réformes dans la voie d’intégration dans la famille européenne, il est extrêmement important d’avoir plus de professionnels avec une éducation et des expériences européennes qui seront capables de contribuer et de faire perdurer le travail qui s’effectue en ce moment en Géorgie.
Elene, 23 ans Géorgie, Diplômée en Science Politique.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Je m’appelle Daniele, je suis italo américain, je suis originaire d’une petite ville appelée Sarsina, dans la province de Forlì – Cesena. J’ai vécu dans l’État de Washington pendant quelques années. J’ai rejoint l’université de Bologne. Et j’ai fait ma spécialisation à l’Université Marburg, et à l’université de Westminster, en droit international.
Je suis actuellement bénévole à la maison de l’Europe. Nous prenons soin de représenter les valeurs européennes auprès des jeunes dans les écoles, chacun de nous représentant son pays d’appartenance. Pour ma part, je pense qu’il est extrêmement important que les jeunes comprennent la grande importance d’être un citoyen européen et combien il est avantageux de se considérer comme faisant partie de la communauté européenne.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Bonjour, je m’appelle Peter et je viens de Serbie. J’ai postulé à ce projet pour améliorer mes compétences personnelles et en acquérir de nouvelles. J’aime travailler en équipe, j’aime quand la tâche est finie et quand on s’amuse de la même manière. J’aime apprendre quelque chose de nouveau car je peux transférer ces connaissances et motiver les autres à faire de même. Ma devise dans la vie est d’apprendre quelque chose de nouveau chaque jour.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Bonjour! Je m’appelle Giorgi. Je viens de Géorgie et j’ai 22 ans. Je m’intéresse à la cinématographie et à la psychologie. J’aime lire, regarder des films, parler avec les gens. J’ai terminé mes études d’électronique cette année. J’ai décidé d’expérimenter quelque chose de différent afin de découvrir ce que je veux faire dans la vie. J’ai donc décidé de faire un Service Volontaire Européen. Ce projet me permet d’améliorer mes compétences en éducation non formelle, de pratiquer plusieurs langues en même temps, de rencontrer de nombreuses personnes intéressantes de différents pays, de travailler sur des projets pouvant influencer certains groupes de discussion et de découvrir la culture française. J’espère que cette année sera une expérience qui changera ma vie.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Je m’appelle Laura, j’ai 23 ans et je viens de Málaga, une belle ville d’Andalousie (dans le sud de l’Espagne).
J’ai toujours voulu faire du bénévolat et l’occasion s’est présentée au moment idéal: juste au moment où je terminais mes études en psychologie, après 4 ans à l’université. J’ai choisi la mission proposée par la MEBA parce que je tiens à connaître le fonctionnement de l’Union européenne, à découvrir de nouvelles cultures et à vivre dans une nouvelle ville avec une nouvelle langue.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Je suis David Blume, un des deux Volontaires allemands en SVE à la MEBA. J’ai fait mon Abitur cet été, après avoir passer un an en France. C’est aussi pour ca que j’ai decider de venir à Bordeaux pour ce projet. La France m’avait beaucoup plu, surtout le Rugby et le Surf (qui ne sont pas accessible en Allemagne) donc c’était logique de revenir. Mais la raison principale de venir à Bordeaux était le projet « Jeunes ambassadeurs de valeurs européennes ». Ce projet unique me permet de ne pas seulement transmettre les valeurs européennes mais de plus, je peux les vivre avec les Francais et mes collegues de differentes nations. Dans nos Interventions, nous développons les compétences de solidarité des élèves/étudiants/écouteurs et aussi les notres.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Je m’appelle Marie, et j’ai 21ans. J’habite Bordeaux depuis toujours. J’ai suivi des études littéraires et artistiques au Lycée Montesquieu, puis dans la continuité de ces études, je suis partie à la Faculté Bordeaux-Montaigne/Montesquieu, pour y suivre des cours d’Histoire de l’Art et Archéologie.
Si cette année j’ai choisi de faire un Service Civique à la Maison de L’Europe Bordeaux-Aquitaine, c’est avant tout pour découvrir d’autres cultures, d’autres traditions, et d’autres langues.

Mais cela me permet aussi, de prendre du temps pour choisir les meilleures options, pour mon avenir. (À savoir continuer les études ou bien commencer à travailler).
Chaque jour, ici, à la MEBA, me permet d’acquérir de nouvelles expériences, dans des domaines variés, allant de l’éducation non-formelle à la formation en radio, en passant par l’organisation d’événement comme La Fête de L’Europe (9 Mai).

C’est cette diversité qui me passionne.

Saison 4 – ambassadeurs des valeurs européennes et de la mobilité

Je m’appelle Marie Garcia, j’ai 23 ans et je suis de nationalité française.
Après ma licence de sociologie, j’ai intégré un master de sciences politiques au sein de l’I.E.P. de Bordeaux.
A la suite de mon stage, je me sentais un peu désorientée à l’idée d’intégrer le marché du travail. Pas facile après 20 ans passés derrière un pupitre de se lancer dans la vie active …
Ce service civique pour moi c’est donc avant tout une transition entre deux périodes de ma vie, entre deux versions de moi même.
Si j’ai choisi cette mission, celle des ambassadeurs des valeurs européennes, c’est parce qu’elle m’a de suite parlé. L’union européenne j’y crois profondément, et je suis convaincue qu’elle est le véritable avenir des démocraties de notre continent. L’Europe, et la solidarité induite entre les États de ce continent, fait intrinsèquement partie de ma vie et de l’histoire de ma famille. De fait, c’est pour moi une évidence que de parler d’Europe et sensibiliser aux enjeux de cette union.
A la fin de cette année j’espère en avoir appris un peu plus sur moi, sur la diversité qui caractérise l’Union européenne.